la plus grosse entreprise minière au monde teste la Blockchain pour leur supply chain

BHP Biliton, la plus grande firme minière en terme de capitalisation boursière a annoncé lors du Global Blockchain Summit qu’elle allait utiliser la Blockchain du réseau Ethereum pour améliorer son processus de gestion de la supply chain. L’entreprise va utiliser la Blockchain afin d’enregistrer les mouvements des puits de forage de roche et des échantillons de fluide, et de mieux sécuriser les données en temps réel.

En effet, BHP a recourt à des fournisseurs presque à toutes les étapes du processus d’exploitation minière et contractent avec des géologues et des compagnies maritimes afin de prélever des échantillons et effectuer des analyses. Ils conduisent donc leur stratégie avec différentes tierces parties qui sont situées sur tous les continents. Grâce à l’utilisation de la blockchain, toutes les différentes parties pourront se partager les données, entre fournisseur et BHP lui-même, et auront une connaissance constante d’où se trouvent leurs échantillons.

Avec l’aide d’une solution développée par les startups blockchain BlockApps et Consensys, BHP entend commencer à demander à ses fournisseurs d’utiliser la technologie pour recueillir des données en direct cette année. D’après Tyler Smith, géophysicien, la société minière étant basée en Australie et au Royaume-Uni, il prévoit que ses entités internes pourraient utiliser la Blockchain pour un partage de donnée plus rapide et avec une sécurité renforcée. Enfin, en plus de travailler avec Ethereum, BHP est également en cours d’exécution de ses propres « nœuds » sur le système interplanétaire de fichiers (IPFS), un fichier protocole peer-to-peer de partage qui est de plus en plus utilisé en conjonction avec les systèmes blockchain.

Smith a déclaré que le use case d’utilisation de la blockchain dans le cadre de gestion de la supply chain prouve que les solutions blockchain peuvent permettre le stockage de fichiers décentralisé, l’acquisition de données multi-parties et tous ces aspects permettent d’améliorer la chaine d’approvisionnement.