La Banque de Russie teste un prototype blockchain appelé Masterchain

La Banque de Russie teste un prototype blockchain appelé Masterchain

La Banque de Russie a développé et testé un prototype blockchain basé sur le réseau d’Ethereum appelé « Masterchain » pour la messagerie financière, pour être utilisé par les banques russes. La banque centrale du pays a mis au point basé sur le grand livre distribué pour les marchés financiers russes afin qu’ils puissent communiquer entre eux. Le prototype de la plateforme de messagerie a été développé pour la messagerie financière entre les grosses banques russes comme Sberbank, Alfa Bank et Tinkoff Bank mais aussi l’operateur de paiements Qiwi Group.

La « Masterchain » est un « outil de mise en réseau » pour les membres participants en utilisant la technologie blockchain. La plateforme permet « une confirmation rapide de l’actualité des données », d’après la banque centrale russe, pour un client en transition entre deux banques. Le prototype permet également la communication instantanée entre les contreparties au sein de la plateforme, tout en assurant la confiance dans les transactions financières.

Au-delà du coté technique, il est intéressant et même inattendu de voir la banque centrale russe développer une solution blockchain sur la base d’une plateforme open-blockchain comme Ethereum. En effet, Olga Skorobogatova, la gouverneur adjoint de la Banque de Russie, voit des possibilités de levier dans le secteur financier permis par Masterchain.

Pour un pays qui a vu ses autorités et régulateurs adopter une attitude intransigeante notamment contre Bitcoin, la technologie sous-jacente de la crypto-monnaie, la blockchain a vu favorabilité. En Février 2016, la Banque de Russie a créé un «groupe de travail» pour étudier la technologie blockchain, dans un effort pour comprendre et rechercher la viabilité de ses applications du monde réel sur le marché financier russe. En Avril, un rapport a révélé que la Banque centrale envisageait de permettre aux banques d’enregistrer et de stocker des données de toutes leurs transactions sur une blockchain. Enfin en Juillet 2016, la Banque de Russie avait prévu la configuration d’une coalition de banques qui représentaient premier consortium blockchain de la Russie.